Wednesday, May 27, 2015

Thoughts of the Day #4/2015: Pierre Boulez (1) / Jason Lescalleet & Greg Kelley

Pierre Boulez(*1925)


"Ce rapport structure/matériaux est celui qui conditionne la réciprocité de gestes entre le compositeur et l'interprète ou entre le compositeur et la technologie de réalisation.

Mais, avant tout, ce doit être un acte réfléchi. On peut avoir l'illusion d'inventer dans l'immédiat, mais on ne peut inventer que dans la réflexion. Je ne veux pas parler des ces catégories d'immédiat et de réflexion comme des catégories définies par la durée ou par l'ecrit.

L'immédiat n'est pas forcément l'improvisation; l'immédiat peut être aussi bien l'oeuvre calquée directement sur un modèle, pour déduire les véritables conséquences du modèle. La réflexion n'est pas forcément un produit de l'écriture et du temps passé à la rédaction, la réflexion peut être instantanée et se trouver dans l'improvisation.

Mais il est certain que la réflexion nécessite, si je puis dire, une transe critique; alors que l'immédiat n'est que l'apparence d'une transe, et que la critique en est étrangement absente.

Le geste du compositeur est donc irremplacable, et toute dépossession n'aboutit qu'à la banalisation. Ce n'est pas l'Univers qu'on entend, mais, au contraire, l'étrange et désolante absence de toute Idée."

- Pierre Boulez, Le geste du compositeur
(Paris 2005)


Plus
Jason Lescalleet & Greg Kelley
"Conversations" (2014)